Banniere Ministère
 Flash Info TELECAHERGER LE CALENDRIER/PROGRAMMATION HEBDOMADAIRE DES MARCHES AGRICOLES ET A BETAIL DU BENIN - - - - AVIS DE RECRUTEMENT DU CHEF DE PROJET ET AVIS D’APPEL A MANIFESTATION D’INTERET (AMI) POUR LE RECRUTEMENT DEUX OPERATEURS CHARGES DE LA MISE EN ŒUVRE DES DEUX COMPOSANTES DU PROJET D’APPUI AU DEVELOPPEMENT DES FILIERES PROTEINIQUES (PADEFIP) FINANCE PAR L’AGENCE FRANÇAISE DE DEVELOPPEMENT (AFD) - - - -
ACCUEIL LE MINISTERE ACTUALITES PROJETS/PROGRAMMES  TEXTES DOCUMENTS COMMUNIQUES FORUM CONTACT ARCHIVES
                           
Accueil
>>> Elevage

Fièvre charbonneuse

Les garde-fous du PLCB

Des vétérinaires et des agents en santé humaine des départements de l’Atacora et de la Donga ont été outillé, fin juin 2014, dans le septentrion sur les mesures préventives de “la fièvre charbonneuse“ dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Lutte contre le “Charbon bactéridien“ au Bénin (PLCB).

Deux ateliers de formation organisés par la coordination du Projet de Lutte contre le “Charbon bactéridien“ au Bénin et portant sur les mesures préventives de la fièvre charbonneuse ont conjointement réuni, les 24, 25 et 26 juin 2014, des acteurs en santé animale et humaine des départements de l’Atacora et de la Donga.
Autour du thème, « la fièvre charbonneuse : conduite à tenir en cas de suspicion de la maladie », un premier atelier de formation s’est ouvert, le 24 juin 2014 au centre Saint Ambroise de Djougou et a regroupé une soixantaine d’agents des services vétérinaires de diverses catégories dont des agents communaux de contrôle des produits d’origine animale, des techniciens spécialisés en production animale et des agents de poste de contrôle en production animale. Ce collège d’acteurs en santé animale a été exhorté aux termes des travaux ayant duré 72 heures à notamment, mieux connaître l’étendue de la maladie et son impact sur la santé animale et humaine ; à contribuer à la réduction des comportements à risque chez les populations cibles (réticence à la vaccination des animaux, consommation de la viande d’animaux morts de fièvre charbonneuse, utilisation des champs maudits pour l’agriculture) et à aider à l’amélioration de façon durable, de la couverture vaccinale des espèces animales sensibles. Il est à préciser que l’objectif global dudit atelier est le contrôle et la protection de la santé humaine et animale. Le PLCB est mis en œuvre dans la commune de Boukoumbé.
Concernant le second atelier de formation qui s’est déroulé du 24 au 26 juin 2014, dans la salle de réunion de la mairie de Boukombé et qui à réuni 25 hommes en santé humaine dont des médecins, des sages-femmes, des infirmiers et des aides-soignants venus de toutes les formations sanitaires (publiques et privées) de ladite localité, l’objectif principal était l’amélioration de la qualité de surveillance et de prise en charge des cas humains du “charbon bactéridien“ dans la commune de Boukombé qui chaque année, enregistre des cas tant dans le monde animal qu’humain. Six modules ont meublé les travaux de ladite assise. Il s’agit notamment de la généralité sur la maladie du charbon : contexte, historique, description du germe ; de l’épidémiologie du “Charbon bactéridien“ ; du mode de transmission ; de la physiopathologie ; de la forme clinique du “charbon bactéridien“ chez l’homme et de la surveillance épidémiologique, définitions de cas, notifications.

Recommandations…

A l’issue de la formation, il a été recommandé un système de surveillance efficace permettant de notifier aux autorités vétérinaires, tous les cas de mortalité inattendue au sein des troupeaux d’élevage pendant la période d’apparition de la “fièvre charbonneuse“ afin qu’elles puissent, immédiatement effectuer une enquête. Les vétérinaires sur le terrain devraient avoir la possibilité de faire un diagnostic sur le site ou d’avoir une bonne liaison avec les laboratoires pour obtenir un diagnostic dans les meilleurs délais.
Il est par ailleurs recommandé que les campagnes de vaccination soient menées stratégiquement dans les zones endémiques au moins un mois avant la période connue d’apparition des foyers de la “fièvre charbonneuse“. L’interruption des programmes de vaccination des animaux dans les zones “enzootiques“ est un facteur de risque pour le bétail et la faune. L’élimination appropriée des carcasses d’animaux quant à elle, permet de limiter la propagation de la maladie et la contamination de l’environnement. La méthode recommandée est l’incinération.

Qu’est-ce que la “fièvre charbonneuse“ ?

C’est l’accélération du pouls et l’augmentation de la chaleur du corps de la victime, dues à l’infection bactérienne dont l’agent vecteur est le “charbon bactéridien“. La présence chez la victime des symptômes à savoir : mort subite, perte de sang par le nez et la bouche, gonflements sous-cutanés, indiquent la manifestation de la “fièvre charbonneuse“. Le PLCB propose un principe de protection en cas de suspicion se résumant à l’isolement suspects des animaux sains, la déclaration de la maladie aux acteurs de la santé animale, à la réalisation des prélèvements, l’élaboration d’une enquête épidémiologique, la prise des mesures et l’élaboration des rapports périodiques (hebdomadaires, bi hebdomadaires, mensuels). La “fièvre charbonneuse“ suivant le décret n° 2005-637 du 13 octobre 2005 portant règlement “zoosanitaire“ des maladies animales à déclaration obligatoire en République du Bénin est une maladie à déclaration obligatoire.

 

 

 
Mot du Ministre
Biographie
Agenda
     
 
 
 
 
SERVICES AUX USAGERS
Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Vérification technique

Suivi -Appui -Conseils

Permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Inscription des structures prestataires de services en alimentation et nutrition au répertoire des intervenants en nutrition au Bénin

Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Contrôle qualité des produits agricole d’exportation et d’importation pour délivrance bulletin d’expertise et certification de contrôle

Contrôle et conseils pour la délivrance du certificat de qualité

Contrôle et certification des semances et plants

Certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Délivrance de certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Analyse au vu de la législation alimentaire pour importation

Délivrance de permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Délivrance de l’autorisation d’expérimentation de produits phytopharmaceutiques.

Délivrance d’agrément (autorisation provisoire de vente ou homologation) des produits phytopharmaceutiques

Délivrance d’agrément professionnel requis pour la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et leur utilisation par les prestataires de services

Délivrance d’agrément professionnel pour l’application des fumigants

Vérification technique

>>> Toutes les démarches administratives
 
  © 2014 - MAEP -
TOUS DROITS RESERVES
  Mentions Légales
  Analyse de taux d'audience
LE MINISTERE ACCES DIRECT LIENS UTILES
Le Ministre
Le Cabinet
Les Directions Centrales
Les Directions Générales et Tech
Les Organismes et Agences
CONTACT
ACTUALITES DU MAEP
TEXTES
DOCUMENTS
LOI FONCIERE
SONDAGES