Banniere Ministère
 Flash Info TELECAHERGER LE CALENDRIER/PROGRAMMATION HEBDOMADAIRE DES MARCHES AGRICOLES ET A BETAIL DU BENIN - - - - AVIS DE RECRUTEMENT DU CHEF DE PROJET ET AVIS D’APPEL A MANIFESTATION D’INTERET (AMI) POUR LE RECRUTEMENT DEUX OPERATEURS CHARGES DE LA MISE EN ŒUVRE DES DEUX COMPOSANTES DU PROJET D’APPUI AU DEVELOPPEMENT DES FILIERES PROTEINIQUES (PADEFIP) FINANCE PAR L’AGENCE FRANÇAISE DE DEVELOPPEMENT (AFD) - - - -
ACCUEIL LE MINISTERE ACTUALITES PROJETS/PROGRAMMES  TEXTES DOCUMENTS COMMUNIQUES FORUM CONTACT ARCHIVES
                           
Accueil
>>> Pêche

Descente de Azizou EL HADJ ISSA dans le Mono et le Couffo : Soutien et conseils aux pisciculteurs, maraîchers et autres producteurs

En descente hier, dans les champs de différentes localités dans les départements du Mono et du Couffo, le ministre Azizou EL HADJ ISSA est allé s’enquérir des difficultés des producteurs. Soutien, conseils, solutions ont été apportés aux producteurs rencontrés.

Grand-Popo. Comè. Aplahoué. Klouékanmè. Ce sont les différents producteurs de différentes cultures de ces localités qui ont reçu la visite du ministre Azizou EL HADJ ISSA dans l’après-midi d’hier. Dans sa dynamique d’optimiser la diversification des cultures, le ministre s’est rendu dans une rizerie à l’entrée de la ville de Grand Popo dans la localité de Matékpo Houndjonvi. D’une superficie de 20 hectares, c’est une initiative de groupement de producteurs qui ont choisi de cultiver le riz sur un espace à vocation biologique. Le riz constitue l’une des premières denrées de consommation des béninois. Plus de 70 .000 tonnes sont importés chaque années. C’est alors une filière d’avenir. Pour donc encourager l’initiative, le ministre est parti s’enquérir des difficultés. Et à en croire le président du groupement, Yves Hounkponou, il n’en manque pas. Elles vont des conditions de crédit très lourdes, un accès difficile au crédit, une main d’œuvre non disponible, et un manque d’équipements. "Pour le tracteur souhaité, avec le cabinet, nous vous trouverons la solution. Surtout qu’ici vous faites des semis mécanisés", a rassuré le ministre. De quoi améliorer le rendement de cette riziculture qui est de 136 tonnes. Après la rizerie, la délégation s’est rendue sur un autre site de culture de l’oignon. S’il est vrai que la commune de Grand Popo acquiert de plus en plus la vocation d’une commune maraîchère, il n’en demeure pas moins que l’oignon occupe une place de choix. Et dans le cas du site visité, c’est 34 hectares mis en valeur pour la culture de l’oignon, de la carotte mais aussi de la tomate. L’exploitant étant le président de la Chambre d’agriculture du Bénin. Ici, les difficultés sont diversifiées. La sécurisation foncière, l’indisponibilité des intrants spécifiques mais aussi le difficile accès au crédit, et l’inorganisation des maraîchers de la commune. En présence du maire de la commune, Benjamin Ablo, le ministre a instruit son cabinet et ainsi que celui du maire pour que des approches de solutions soient conjointement trouvées pour favoriser la diversification des cultures avant d’ajouter à propos des intrants : "Avant un an, le Bénin va commencer par produire son propre engrais". Des propos accueillis par une haie d’acclamation. Comme quoi, la révolution agricole promise est bien en marche.

La révolution agricole en marche...

Après Grand Popo, le ministre Azizou EL HADJ ISSA s’est rendu dans une ferme dans la commune de Comè. C’est une ferme de transformation des produits agricoles et halieutiques. Etendue sur 11 hectares, la ferme s’est spécialisée dans la culture piscicole. Avec 16 étangs, 6 bassins, 1 provenderie, Athanase Aguia, l’exploitant agricole fait la production de plusieurs espèces de poissons. Un entreprenariat agricole que le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche entend soutenir. Et ici les difficultés sont moindres : manque d’énergie électrique et indisponibilité des matières premières et des intrants spécifiques. "Nous allons vous apporter le soutien du ministère.", a rassuré le ministre Azizou EL HADJ ISSA. Cap a été ensuite mis sur l’usine d’égrenage d’Alphaoué. Suite aux instructions du Chef de l’Etat de voir les usines d’égrenage fonctionnelles d’ici fin octobre, Azizou EL HADJ ISSA est descendu dans cette usines. Ici, les travaux de révisions des machines vont bon train. les pièces devant subir des réparations ou des rééquilibrages sont en cours. A en croire le Chef d’usine, Mathias Dessouassi, l’usine sera prête pour l’égrenage d’ici mi-novembre. Ce à quoi le ministre s’est opposé en donnant des instructions fermes pour que toutes les révisions soient terminées au plus tard le 31 octobre. "Il suffit de convertir les heures supplémentaires de journées en nuitées de travail pour que le rendez-vous soit respecté", a insisté le ministre qui a terminé sa journée dans le Mono et le Couffo dans la palmeraie de Félicien Zongbédji qui s’étend sur 100 hectares.

Cell-Com / Maep

 

 

 
Mot du Ministre
Biographie
Agenda
     
 
 
 
 
SERVICES AUX USAGERS
Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Vérification technique

Suivi -Appui -Conseils

Permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Inscription des structures prestataires de services en alimentation et nutrition au répertoire des intervenants en nutrition au Bénin

Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Contrôle qualité des produits agricole d’exportation et d’importation pour délivrance bulletin d’expertise et certification de contrôle

Contrôle et conseils pour la délivrance du certificat de qualité

Contrôle et certification des semances et plants

Certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Délivrance de certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Analyse au vu de la législation alimentaire pour importation

Délivrance de permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Délivrance de l’autorisation d’expérimentation de produits phytopharmaceutiques.

Délivrance d’agrément (autorisation provisoire de vente ou homologation) des produits phytopharmaceutiques

Délivrance d’agrément professionnel requis pour la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et leur utilisation par les prestataires de services

Délivrance d’agrément professionnel pour l’application des fumigants

Vérification technique

>>> Toutes les démarches administratives
 
  © 2014 - MAEP -
TOUS DROITS RESERVES
  Mentions Légales
  Analyse de taux d'audience
LE MINISTERE ACCES DIRECT LIENS UTILES
Le Ministre
Le Cabinet
Les Directions Centrales
Les Directions Générales et Tech
Les Organismes et Agences
CONTACT
ACTUALITES DU MAEP
TEXTES
DOCUMENTS
LOI FONCIERE
SONDAGES