Banniere Ministère
 Flash Info LANCEMENT OFFICIEL DE LA PHASE TECHNIQUE DU PADA-FA ET DU PPAAO-FA LES 23 ET 24 JANVIER 2018 A AZALAI HOTEL A COTONOU - - - - JOURNEES PORTES OUVERTES DU LCSSA DU 18 AU 20 JANVIER 2018 - - - - LANCEMENT DU BUDGET EXERCICE 2018 DU MAEP CE VENDREDI 12 JANVIER 2018 DANS LA SALLE DE REUNION DU MAEP - - - - VALIDATION DEFINITIVE PAR LE CONSEIL DES MINISTRES DU PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR AGRICOLE (PSDSA) ET DE SES DOCUMENTS D’OPERATIONNALISATION - - - - CONFORMEMENT AU DECRET N°2017-507 DU 27 OCTOBRE 2017, MONSIEUR GASTON COSSI DOSSOUHOUI A PRIS LES COMMANDES DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE, DE L’ELEVAGE ET DE LA PECHE CE LUNDI 30 OCTOBRE 2017 - - - -
ACCUEIL LE MINISTERE ACTUALITES PROJETS/PROGRAMMES  TEXTES DOCUMENTS COMMUNIQUES FORUM CONTACT ARCHIVES
                           
Accueil
>>> Agriculture

Le renouveau du coton béninois

Alors qu’on redoutait une année blanche cotonnière, le gouvernement s’est employé à sauver la filière de son déclin. Enclenchant du coup le processus de sa renaissance.

La campagne 2012-2013 aura été celle de toutes les incertitudes dans les champs de coton. Le spectre d’une année blanche cotonnière avait longuement plané sur la filière et il a fallu que l’Etat prenne le taureau par les cornes pour sauver les meubles. Mais mieux qu’une opération de sauvetage d’une filière en agonie, le gouvernement a dû se résoudre pour redonner l’espoir aux producteurs aux fins de relancer pour de bon un secteur qui contribue largement à la croissance économique du Bénin.
Les résultats de la campagne démontrent à merveille que le jeu en valait la chandelle. Avec une superficie emblavée 350 000 tonnes, on a enregistré plus de 240 000 tonnes de coton graine, contre une production de 174 000 tonnes, la campagne précédente, soit une augmentation d’environ 70%. Contrairement aux années précédentes, cette campagne exceptionnelle devra induire des recettes importantes pour le Trésor public. A la date du 19 mars 2013, 237 687 tonnes ont été égrenées
pour une recette attendue de placement de coton fibre de plus de quatre-vingtsix
milliards (86.000.000.000) F CFA. A ce montant s’ajoute celui issu du place- ment de graines de coton pour un montant de vingt-quatre (24.000.000.000) milliards FCFA. Au total une recette de cent dix milliards (110 000 000 000) CFA est déjà acquise contre un endettement fixe de quatre vingt deux (82) milliards de francs CFA.

Prime à l’engagement !

Le regain d’intérêt des producteurs pour le coton est consécutif à la décision du
gouvernement de reprendre en main le secteur, en conduisant à titre exceptionnel
toutes les opérations de la campagne 2012-2013. Pour marquer sa détermination à faire renaître l’or blanc béninois, le président de la République, a effectué en juillet dernier, plusieurs tournées dans les champs cotonniers. La croisade entreprise le chef n’aurait pas existé si la mauvaise gouvernance n’avait pas pris d’assaut l’Interprofession.
« Le gouvernement a voulu s’interposer parce qu’il y avait une crise de confiance entre les producteurs et le secteur privé à qui l’Etat a confié la gestion du coton », affirme le chef de l’Etat lui-même. Le président Boni Yayi assure que l’Etat avait l’obligation régalienne de voler au secours du coton en agonie, au regard de la place qu’occupe cette filière dans l’économie béninoise. Pour rappel, le coton représente environ 13%
du PIB du pays, et mieux, environ 2,5 millions de Béninois vivent directement ou indirectement de cette culture.
Pour garantir la réussite de la campagne, un nouveau cadre institutionnel a été mis en place, avec comme organes faîtières, le comité interministériel d’orientation et le comité national de suivi et de contrôle de la filière coton. Le premier présidé par le Premier ministre est chargé de définir les orientations relatives à la gestion de la campagne, de superviser les activités du comité national de suivi, de proposer un nouveau cadre de gestion de la filière, de définir les nouvelles modalités de partenariat
secteur public- secteur privé. Quant au comité national de suivi et de contrôle, il
a pour attribution l’élaboration des procédures et d’un mécanisme opérationnel
d’exécution des différentes fonctions de la filière coton, le suivi de l’exécution,
par des structures identifiées dans un manuel de procédure, des fonctions essentielles de développement et d’appui à la production cotonnière. Le comité
national s’est également chargé de la signature des contrats d’objectifs avec les structures partenaires de la filière ainsi que la coordination des activités des comités départementaux de suivi et de contrôle de la filière coton. Le décret portant cadre institutionnel a été appuyé par un autre définissant les conditions de déroulement de la campagne, notamment la gestion des flux physiques et financiers.

 

 

 
Mot du Ministre
Biographie
Agenda
     
 
 
 
 
SERVICES AUX USAGERS
Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Vérification technique

Suivi -Appui -Conseils

Permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Inscription des structures prestataires de services en alimentation et nutrition au répertoire des intervenants en nutrition au Bénin

Formation en alimentation et nutrition et en transformation des produits agricoles

Contrôle qualité des produits agricole d’exportation et d’importation pour délivrance bulletin d’expertise et certification de contrôle

Contrôle et conseils pour la délivrance du certificat de qualité

Contrôle et certification des semances et plants

Certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Délivrance de certificat phytosanitaire pour l’exportation des végétaux et produits végétaux

Analyse au vu de la législation alimentaire pour importation

Délivrance de permis d’importation pour les végétaux et produits végétaux

Délivrance de l’autorisation d’expérimentation de produits phytopharmaceutiques.

Délivrance d’agrément (autorisation provisoire de vente ou homologation) des produits phytopharmaceutiques

Délivrance d’agrément professionnel requis pour la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques et leur utilisation par les prestataires de services

Délivrance d’agrément professionnel pour l’application des fumigants

Vérification technique

>>> Toutes les démarches administratives
 
  © 2014 - MAEP -
TOUS DROITS RESERVES
  Mentions Légales
  Analyse de taux d'audience
LE MINISTERE ACCES DIRECT LIENS UTILES
Le Ministre
Le Cabinet
Les Directions Centrales
Les Directions Générales et Tech
Les Organismes et Agences
CONTACT
ACTUALITES DU MAEP
TEXTES
DOCUMENTS
LOI FONCIERE
SONDAGES